Adicom Days 2018: Influenmento or not ?

by - 10:20

Influenmento or not ?

En plus d’avoir réussi le pari de réunir plus de 400 acteurs du monde du digital africain, la deuxième édition des Adicom days a fait du mot « influencer », l’un des termes les plus présents sur mon fil d’actualité ces derniers temps. Amis et connaissances, twittos et facebookers discutaient autour de la définition de ce mot et des personnes qui avaient l’honneur d’être appelées « Influencers ».  Pour ma part, l’avis d’un expert peut mieux éclairer notre lanterne sur cette notion. J’aimerais donc partager avec vous un bout de l’intervention de Fatou N’diaye, blogueuse sous la bannière de BlackBeautybag, lors de son panel : « Tous les blogueurs et youtubeurs ne sont pas des influenceurs, et on ne s'autoproclame pas influencers. On parle d'influence quand on peut quantifier ce qu'un blog ou youtube a pu faire dans une campagne, partenariat. » Ce qu’il faut retenir est que le nombre de followers ne permet pas automatiquement d’attribuer une étiquette d’influencer à une personne. Il faut avant tout avoir une position d’expert dans un domaine assez précis. On peut être célèbre et ne pas avoir un réel impact sur nos followers, on peut être connu et ne pas être bankable. 


Wil aime Abidjan
Toujours sur mon fil, une personne faisait autant parler d’elle que le mot influencer et ses dérivés. Il s’agit de Wil Aime, « vineur » talentueux qui a réinventé le cinéma. De son intervention, j’ai retenu que son succès était dû à l’audace dont il fait preuve dans chacune de ses vidéos. Quel charisme ! Son sourire et sa sympathie naturelle m’ont fait fondre quand on s’est rencontré. Je dois vous avouer que j’ai presque tout tenté sur place pour obtenir une interview de lui sans succès. « Si je ne suis pas degba ; ça n’a qu’à me serrer ». Abidjan aime Wil, Wil aime Abidjan, les nombreux selfies de lui que nous voyons partout peuvent en témoigner. Par ailleurs, il fait son tout premier spectacle ici à babi ce jeudi 7 mars au cinéma Majestic. Pour avoir un petit résumé en images, je vous invite à suivre mes stories.
Moi … Influencer ?
J’avoue que tout ce bruit autour des influencers, m’a poussé à me poser pleins de questions sur « mon influence », des questions auxquelles je n’ai pas encore eu de réponses. En tout cas, il était marqué influencer sur mon badge ce premier mars lors de la première journée des Adicom Days. Ce fut un évènement riche en partage et en selfies où j’ai pris plaisir à échanger sur des questions qui me touchent directement en tant que blogueuse et digital manager. Quant à la cérémonie des récompenses, elle a été une petite torture pour moi #SeTiRerUneBalleDansLaTête. Grand retard, très longues allocutions, tout ce que je déteste voir à ce genre de cérémonie. La bonne ambiance m’a quand même maintenu vivante jusqu’à la fin. 
On m’a aussi qualifié d’influencer, plutôt influenceuse dans le journal de l’Afrique de la chaîne France 24 où je suis intervenue. Fière ? Oui je dirai même très fière d’avoir été choisi pour ce petit moment de gloire. C’est sûrement l’une des réponses à la fameuse question que je me pose encore et encore : Suis-je une influencer ?  ( Vidéo à regarder à la 11 ème minute)


Je ne peux quand même pas terminer cet article sans vous montrer mes sapements, je vous laisse donc les apprécier#ToutDonner.

Robe: Pelebe
Tenue & chaussures: Bin Lenoir


You May Also Like

1 comments