Fanta accueille Kim Kardashian

03:18


Je faisais partie du comité d’accueil de kim K le jour de son arrivée à Abidjan , he oui j'ai percé jusqu’à je vais accueillir les stars en tant que reporteur s'il vous plaît.

17H20: j'ai décollé de chez moi , cherche un taxi , il n'y avait pas de taxis , trop d'embouteillages à treichville .J'ai marche un peu pour trouver un taxi en vain. Dans ma promenade , je me suis retrouvée à la gare de Bassam. Intelligente je me dis comme je suis à la gare là il est préférable que j'emprunte un warren , voiture c’est voiture. Je me suis rendu à la gare de port bouet voilà rang on dirait rang de paradis Wouu. Je suis redevenue choco en même temps.
« taxiiiirrrrr , taxiiirrrrrr » me voilà en train de lutter taxi. « Chauffeur pardon aéroport 1500 » fiaaaaa le gars a accéléré en même temps. « Ekiee c’est palabre ou bien ? tchrrr »
J’ai lutté, lutté jusqu’à j’ai eu compagnons de lutte , on a négocié un taxi ensemble. Ha Dieu merci. Mais mon calvaire venait de commencer  mes chers amis.
Voilà embouteillage sur le boulevard, le taximètre a commencé à s’énerver au point de chercher des raccourcis encore plus loin que le chemin normal pfff. Bref je vous épargne cette partie de l’histoire.


18H beaucoup beaucoup : j’arrivai  donc à l’aéroport toute inquiète , djaaa j'étais la première sur les lieux . Tout le monde était dans les embouteillages. Je me suis joué à la go concentrée sur son téléphone en faisant les 400 pas que dis-je les 10 000 pas jusqu’à ce que j’aperçoive une fille avec des bracelets MA LIFE , je me suis dit  qu'elle doit être dans le staff , la go cria "BOMBASTIK ?". J'ai repondu "heee pardon c’est fantastyck". Elle répondit ha ohhh " vient oh c’est par ici ". On a migré vers le salon d’honneur ( ha kim k c’est pas petit l'homme heinn) . Dès mon arrivée, un vieux père du staff me lança « toi tu fais quoi ici ? tu chantu pas tu dansu pas ? .. » ( remember mon statut facebook sur kim K )


Heee mon vieux faut pas te faire comme ça, toi-même tu sais que c’est pour le buzz , il n'y a rien dans rancune . repondis-je
Sinon j’y étais en tant que reporteur, mais un reporteur sans appareil photo, tout le monde demandait  après mon appareil. "Djo est-ce que moi je savais ? haaa laissez moi !"
Ils m’ont quand même remis mon badge PRESSE (chooocooo) et j’ai fini par avoir un appareil photo, le deuxième appareil de Ulrich Dah.
Après de longues minutes d’attente , la voici en train de descendre les escaliers. Dès qu’elle m'a vu:
« Oh my god !c’est la grande fantastyck qui vient m’accueillir quoiiii hann tuage »
« susu c’est moi-même, on dit quoi kimmy ? et les gens de los angeles ? Ils vont bien ? »

Ok j'arrête , revenons à la réalité. Je disais donc qu’elle a descendu les escaliers, po po po go la djaaaa waiiiii. Mes collègues reporters n'ont pas eu pitié de moi , bousculade bousculade jusqu'à je n’ai pas pu prendre une seule bonne photo.
La go est descendue de la voiture quelques mètres plus loin pour saluer ses fans , fanta est arrivée trop tard heee :(  le métier est dur!


You Might Also Like

2 comments

  1. mdrrrr ton histoire fai marrer putain tu ma dja, donc tu as fait tt sa là c pr la regarder solmt cme fan

    RépondreSupprimer
  2. j'apprécie énormément le style avec lequel vous écrivez ,c'est le vrai langage Abidjanais , et je prends du plaisir à vous lire . du courage.
    Je suis également blogueur et c'est pas facile le métier .....

    RépondreSupprimer

Translate