I'm an original doll

11:21

Comme la plupart des femmes, plus jeune, j’avais droit à des poupées comme cadeaux. Je me souviens que je n’en prenais pas vraiment soin et que je n’ai pas eu de liens forts avec mes différentes poupées. Par contre, j’étais très attachée à ma maison de poupée vide. Je m’amusais à créer toute une histoire autour de cette maison et de ses habitants imaginaires.


Des années plus tard, j’ai appris de nouveau à jouer à la poupée grâce à ma-bimbo. Il s’agit d’un jeu en ligne où il faut habiller et nourrir une poupée pour gagner des points. Je suis très vite devenue accro à ce jeu, car j’aimais prendre le temps d’habiller ma poupée virtuelle. Elle me ressemblait et représentait la jeune femme que je voulais être.  Je comprends aujourd’hui que mes poupées, les vraies, ne me faisaient pas rêver à l’époque, je ne me retrouvais pas en elles et cela limitait mon imagination et mon envie de jouer. Partant du principe que les poupées représentent l’idéal féminin des filles depuis leur bas âge, je tire comme leçon de mon expérience personnelle qu’il faut offrir aux filles des poupées qui leur ressemblent le plus possible pour ne pas affecter leur vision de la beauté.

Mon histoire et mes souvenirs avec les poupées ont surgi lors d’une conversation avec le styliste Ibrahim Fernandez. Il m’expliquait à quel point contrairement à moi il aimait jouer avec les poupées de ses sœurs et qu’il est ravi d’avoir enfin à sa disposition de vraies poupées pour pouvoir exprimer tout son art et sa créativité. Par ailleurs, Il a fait de moi l’une d’entre elles dans le cadre de la présentation de sa nouvelle collection capsule ORIGINAL DOLLS. Il s’agit d’une collection composée de robes originales aux couleurs vifs. Je vous propose dans ce billet un look simple, composé de la version jaune. J'y ajouterai une minaudière pour un look de soir et je porterai cette robe avec des sandales montantes et un sac en bandoulière pour un look de jour. 


Make up: Kiela Annie 



Photographe: Philippe Loret Studios




SHOP THE LOOK 


Robe: Ibrahim Fernandez | Chaussures: Ego Shoes

You Might Also Like

0 comments

Translate